Etre en couple c'est sympa, mais...

{6}

Je suis un putain de mec.

Je l’aime. Je le sais que je l’aime. Ça crève les yeux que je l’aime. Mais…

Mais des fois j’ai juste envie d’aller voir ailleurs. J’ai juste envie de baiser avec un autre mec. Juste comme ça. Pour le fun. Pour me dire que je peux encore plaire à quelqu’un d’autre. Que je peux être une putain de bonasse qui peut se taper des mecs canons.

J’ai l’impression de me laisser trop aller avec lui. De le savoir acquis. De ne plus avoir envie de faire d’effort parce qu’il n’en fait pas pour moi.

J’ai envie de faire du sport, mais ça me ferait chier de m’améliorer alors que lui ne fait rien. Ça me ferait chier de voir que si j’avais attendu un peu, si j’avais fait du sport avant j’aurais pu trouver mieux.

Des fois j’ai juste envie de me remettre sur le marché parce qu’une partie de moi pense mériter mieux que Lui.

Puis mon autre moi me fait réaliser qu’il est génial. Que je l’aime. Qu’on se marre tous les deux. Qu’on a des projets tous les deux. Et je me vois avec lui, dans notre maison, avec nos enfants. Et ça me fait rêver.

Mais je me vois aussi dans des soirées glauques. Totalement éméchée à me faire sauter par deux inconnus. Sans aucune dignité. Juste du plaisir brut. Du plaisir sale. Mais je ne suis pas sûre de vouloir assumer ce côté.

D’un autre côté, je me dis que, certes, je l’aime. Mais j’aime aussi les lasagnes, c’est pas pour autant que je ne veux manger que ça jusqu’à la fin de ma vie… Manger d’autres plats ça m’aide à me rappeler que j’aime les lasagnes justement. Si je mangeais des lasagnes tous les jours, je saturerais…

Est-ce qu’on peut vraiment comparer l’amour à de la bouffe ?

L’analogie peut sembler stupide, mais plus j’y pense et plus je me dis que c’est stupide cette idée de ne coucher qu’avec une seule personne jusqu’à la fin de sa vie. Je suis d’accord pour rester avec, mais aller voir ailleurs, ça peut aider à se souvenir pourquoi on reste…

Ou alors j’essaye juste de rationaliser le fait que je suis une connasse. C’est probable.

Je m’aime, mais je suis une sacrée conne des fois. Désolée mon amour… J’aimerais tellement savoir être heureuse de n’avoir que toi. Mais je crois que j’en suis incapable… La seule chose que je peux essayer de faire c’est de craquer le plus tard et le moins souvent possible. Dans l’immédiat, je ne peux pas faire plus.